Ingrid Caillet RoussetEn raison de la situation sanitaire actuelle, notre Fédération s’est vue contrainte d’organiser cette année une assemblée générale peu ordinaire, qui rassembla néanmoins de fidèles adhérents, envieux de partager leurs et nos projets, et surtout heureux de se retrouver. Nous avons pensé à cette occasion, à tous ceux qui n’ont pu nous rejoindre, par crainte du virus ou par bienveillance. Nous avons également eu une pensée pour la mémoire de Geneviève Dumolard-Murienne, présidente de la FAPI de 2004 à 2010, qui nous avait quitté quelques jours avant.

En 2020, notre fédération célébrait aussi ses 20 ans, cela aurait du être un événement fort, nous permettant de remercier tous nos partenaires et nos soutiens, autour d’une grande fête. Celle-ci est reportée, nous l’espérons encore plus grande... en 2021 !

Enfin, cette assemblée générale était également empreinte d’émotions car c'était la dernière pour notre présidente, Geneviève Balestrieri, qui après trois mandats de deux ans doit laisser la place comme les statuts le stipulent.

J’ai officiellement pris sa suite à l’issue du conseil d’administration du 27 novembre, après une période de transition assez longue, qui nous a permis de bien construire ce nouveau mandat. Il sera collaboratif tant au sein de notre équipe qu’avec d’autres acteurs du patrimoine, appuyé sur le travail dynamique initié par Geneviève et l’ensemble des administrateurs qui m’ont accueilli avec beaucoup de bienveillance. Je les en remercie et espère pouvoir me présenter à vous prochainement. Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis impliquée dans le patrimoine depuis plusieurs années, à l’origine par ma formation universitaire en histoire de l’art, puis au service du château de Longpra à St Geoire en Valdaine où je fut guide pendant de nombreuses saisons et pour lequel je suis désormais chargée de communication. Enfin, je suis aussi depuis 2009, animatrice du patrimoine, responsable de l'association AVIPAR. Sis à Grenoble, il s'agit d'un atelier de loisirs où sont réalisées, par des personnes adultes en situation de handicap et des valides bénévoles, des maquettes du patrimoine architectural local désormais reconnues par un grand nombre d’institutions muséales et patrimoniales.

Ensemble, nous allons poursuivre les nombreux projets en cours, en distanciel malheureusement. En effet, cette nouvelle période de confinement contraint de nombreux événements à être annulés mais ne remet pas en question l’énergie des associations patrimoniales. Ces dernières s’adaptent à la situation, en témoigne la multiplication des réunions ou rencontres en « visio ». C’est une nouvelle manière de travailler et surtout une façon de rester en lien.

A ce sujet, nous vous rappelons la journée d’étude « BATISDA » initiée par le département le 04 décembre prochain, dont vous trouverez le détail dans l’agenda. Ainsi, n’hésitez pas à consulter les événements à venir et surtout prenez soin de vous et de vos proches, afin, on l’espère de pouvoir nous retrouver prochainement.

Très cordialement

Ingrid CAILLET-ROUSSET
Présidente de la FAPI