metilde viscontini 300x300L'association Stendhal vous propose la conférence "Amour et littérature - Les lettres de Stendhal à Métilde" donnée par Catherine Mariette le jeudi 10 Février à 19 h, Salon-Hall de la Bibliothèque d'étude Bld Lyautey à Grenoble.

Stendhal rencontre Matilde Viscontini Dembowski en mars 1818. Les premières lettres qu’il lui envoie datent du mois d’octobre 1818, la dernière du 3 janvier 1821.

Dans cette relation distante, essentiellement épistolaire, Stendhal tente de séduire Matilde en glaçant son désir pour ne pas l’effrayer. On retrouve la trace de l’idéalisation de cet « amour qui ne vit que d’imagination » dans toutes les lettres que Stendhal écrit à sa correspondante italienne, bien réticente à ses déclarations.

Mais à quel moment, à partir de quel indice peut-on déceler que cette correspondance s’écarte de son objet réel et qu’elle devient essentiellement littéraire, comme un brouillon au traité De l’amour que Stendhal commence à rédiger au moment de sa passion pour Matilde ?