L'association Stendhal vous invite à assister à une prochaine conférence : Stendhal "gothique" de Jean-Jacques Labia, Professeur d'Université, Mercredi 12 décembre 2018 à 18 H au Musée Stendhal, 20 Grande Rue (attention : non pas aux Archives départementales, l'Auditorium n'étant pas disponible). Entrée libre sans réservation préalable.

On a souvent dit que Stendhal était resté un fils du siècle des Lumières. Il n'en demeure pas moins perméable à son époque, au romantisme et à l'anglomanie ambiante.

C'est précisément d'Angleterre que lui vient le "roman gothique", ce genre littéraire précurseur du roman noir.

Ce genre naît avec Le Château d'Otrante d' Horace Walpole et connait un fort engouement avec les œuvres d'Ann Radcliffe ( Les mystères d'Udolfo), Gregory Lewis,sans parler du Frankenstein de Mary Shelley (1818).

Bien sûr, la naissance du "roman gothique" est associée à la redécouverte de l'architecture gothique et plus généralement à la redécouverte du passé et singulièrement du Moyen-âge et de son imaginaire.

Le décor ? crypte,tombeaux,cimetières et couvents. Attirance pour l'étrange et l’effroi, style troubadour tendance terrifiante: "tout le monde aime avoir peur".

Dans ses romans, dans ses chroniques italiennes,Stendhal n'est pas insensible à cette veine irrationnelle qui nous vient de la brume.

C'est ce que JJ Labia s'attachera à débusquer pour nous, mettant ses pas sur les traces de Balzac, qui avait observé que Stendhal se lit parfois" la respiration gênée, le cou tendu, les yeux avides".

Selon le propos même de notre conférencier, à cette occasion, "on ouvrira sans hésiter la veine de l'agonie romantique dans l'écriture du fils de l'Isère écumante."

Bigre, ça va faire peur!