Noms de lieux Pays VoironnaisL’association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais a le plaisir de vous informer de la parution de son dernier ouvrage : "Les noms de lieux du Pays Voironnais, A la recherche du sens oublié"

pdfExtraits de l'ouvrage
pdfPrésentation et bon de commande

Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, ce livre ne s’adresse pas exclusivement aux habitants du Pays Voironnais (31 communes autour de Voiron, Isère). En effet, dans une première partie générale, sont abordés les difficultés et les pièges de la toponymie mais aussi les outils et méthodes pour les surmonter : ainsi, grâce à la présentation de quelques principes généraux, il devient possible de comprendre de nombreux toponymes qu’on peut rencontrer bien au-delà du Pays Voironnais.

Par ailleurs le Pays Voironnais est une entité administrative récente alors que les noms de lieux, beaucoup plus anciens, ne connaissent pas les frontières administratives modernes. Ainsi de nombreux noms de lieux étudiés ici se retrouvent dans toute la région Rhône-Alpes et même plus loin. Il a simplement fallu choisir précisément une zone à étudier pour être sûr de faire un recensement complet des toponymes, y compris ceux qui restent de sens obscur.

D’autre part, par sa situation géographique, le Pays Voironnais est un véritable carrefour qui offre une multitude de reliefs, de paysages ou encore d’activités : on y trouve donc les noms de lieux de la plaine et ceux de la montagne, ceux de l’agriculture et ceux de l’élevage, ceux de l’artisanat et ceux de l’industrie à ses débuts, ceux des zones habitées et ceux des zones restées longtemps sauvages …

Enfin, en Pays Voironnais, quand ces noms de lieux sont apparus, était parlée la même langue qu’à Lyon, Vienne, Chambéry, Annecy, Grenoble ou Saint-Etienne. Cette aire linguistique s’étendait sur trois pays (la France, l’Italie et la Suisse) entre Roanne, Neuchâtel (Suisse), Grenoble, Saint-Etienne et Aoste (Italie). Il subsiste donc de nombreuses parentés entre les noms de lieux de ces différentes zones.

Pour toutes ces raisons, les quelques 3000 toponymes étudiés dans ce livre se retrouvent fréquemment en dehors du seul Pays Voironnais.

Afin que vous puissiez avoir une idée du contenu de l’ouvrage vous trouverez joints à ce courrier un article du Dauphiné Libéré annonçant la parution du livre, un fascicule comprenant quelques extraits pris dans l’Introduction, l’Index des noms cités et la Table des matières et enfin un Bon de commande.

Jean Bernerd, Président
Hélène Artaud